MACRON ou LE PEN ou … rien ?

Soyons clairs ! Ce blog milite pour la suppression des élections et son remplacement par le tirage au sort pour désigner un collectif et non un président et vu que les 2 candidats restants ne proposent rien sur le tirage au sort, l’article pourrait s’arrêter là ! Toutefois et vu la déferlante médiatique du moment il me parait utile de proposer une réflexion sur ce que le FN représente dans notre démocratie.

Depuis que le candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a annoncé qu’il ne se prononcerait pas sur le choix de son vote au second tour des présidentielles 2017 et qu’il ne donnerait aucune consigne aux insoumis, c’est l’affolement dans les médias de masse. Selon ces bien-pensants et donneurs de leçons (politiciens, journalistes, éditorialistes, philosophes, …) Jean-Luc Mélenchon et les insoumis, par inconscience bien évidement, ferait courir le risque à notre république de voir arriver à l’Élisée le FN. Selon eux ne pas appeler à voter Macron pour faire « barrage » au front national est une faute im-par-do-nna-ble !!!

Alors, que faut-il comprendre dans cette attitude de la part des ces savants patentés, vu que le résultat de Marine LE PEN n’est pas sans rappeler ce qui s’est déjà produit lors des présidentielles de 2002 où LE PEN père s’était qualifié pour le second tour ?

Que s’est-il passé depuis cette date qui a vu défiler 3 présidents ?

En 2002, passé le choc du premier tour qui a vu l’irruption de Jean-Marie LE PEN et suite aux mises en garde généralisée par les médias et hommes politiques sur le danger que représente ce parti pour notre démocratie, une immense majorité de citoyens se sont mobilisés pour donner leur voix au second tour à Jacques CHIRAC qui de ce fait a été élu au second tour dans un fauteuil par un score canon de 82% de votes en sa faveur !!!

Ce score ne voulait évidement pas dire à Jacques CHIRAC : « ton programme est bien mieux que celui de Jean-Marie LE PEN, c’est pour ça que je vote pour toi ! », non, il voulait simplement dire « nous ne voulons pas du Front National », sous entendu « fais quelque chose !!! ».

En analysant les voix obtenues par ce parti dans les récentes élections présidentielles cela donne les chiffres suivants :

Depuis 2002, et en dehors de 2007 où Sarkozy avait « ultra-droitisé » son discours, le FN n’a cessé d’engranger de plus en plus de voix…

Le constat est le suivant, depuis le choc de 2002, le FN à progressé de plus de 2 millions de voix en France et il ne cesse de progresser !!!

Face à ce constat, on est en droit de se poser quelques questions ?

Comment se fait-il que les idées du FN séduisent de plus en plus de personnes malgré la « diabolisation » qui en est faite à chaque «élection» et pourquoi les élus (3 présidents) n’ont pas réussi à inverser la tendance ?

Tout simplement parce que, les analystes de tous poils, les politiciens et les médias font semblant d’ignorer ce qui motive les électeurs FN. De leur supériorité intellectuelle ces bien-pensants jugent que les électeurs FN sont des ignorants profonds voire des débiles mentaux sans intérêt. Pour ma part j’ai du mal à avaler que 7 millions d’électeurs soient simplement des crétins irrécupérables (j’en connais…).

Non, en fait si le FN séduit de plus en plus c’est qu’un malaise profond se développe dans notre société et ce malaise se traduit par un vote de raz le bol des gouvernants. Du coup, quoi de mieux que le front national qui fait peur aux gouvernants pour exprimer son mécontentement ?

Les présidents ont toujours bénéficié du « vote utile » au premier et au second tour pour canaliser les voix vers leur candidature. Mais une fois élus aucune décision n’a été prise ni pour s’attaquer au soit disant «danger» que représente le FN ni pour répondre aux attentes de ses électeurs.

En fait le FN progresse car les élus ne font rien pour qu’il régresse  !

Qui sont les électeurs du FN ? Quelles sont leur motivation ?

Répondre à ces question c’est trouver une partie de la solution pour le faire régresser. Pour ma part je pense qu’il y a un mélange de personnes en souffrance avec des fins de mois très difficiles (jeunes et vieux confondus) mais également des personnes concernées de près ou de loin par la menace de la perte d’emploi occasionnée par la mondialisation sauvage contre laquelle les gouvernants ne proposent rien.

En quoi le FN est-il un danger pour la république ?

Les mêmes nous présentent le FN comme étant un danger absolu pour notre démocratie. Mais sans rentrer dans le détail de son programme, il me semble qu’il y a un problème avec cette présentation. En effet :

  • Soit il est un danger de mort pour notre démocratie et à ce moment là pourquoi n’est-il pas interdit ? Que vaudrait notre démocratie qui laisserait un tueur psychopathe se promener en toute tranquillité ?
  • Soit il est sans danger puisque non interdit. Mais dans ce cas, pourquoi il est présenté comme tel et qui a intérêt à ce que cette situation perdure ?

Si l’on est convaincus de vivre dans une démocratie qui nous protège, il faut se rendre à l’évidence que le FN ne représente aucun danger pour nous.

A qui profite le score FN ?

Pour ma part je pense que, tout comme le chien de berger permet de garder les moutons bien groupés dans le troupeau, le FN est le danger utile dans notre démocratie pour que les bulletins de votes aillent toujours vers les représentants nécessaires au système économico-financier.

Mais il est évident que le système ne choisit pas ceux qui pourraient réellement changer, ils ont choisi un « épouvantail » qui économiquement ne changera rien.

Doit-on avoir peur du FN ?

Bien entendu qu’il ne faut pas avoir peur du FN, c’est par cette peur que nous sommes conditionnés à l’immobilisme. Les manipulateurs l’ont bien compris ils en usent et en abusent à longueur de journée dans les médias de masse.

Doit-on OBLIGATOIREMENT voter Macron pour faire barrage au FN ?

Pour toutes les raisons évoquées ci-dessus et si l’on est taraudé par l’intérêt du vote utile, disons nous qu’en votant MACRON « le candidat du système » nous donnerons la garantie aux manipulateurs que nous ne sommes toujours pas prêts pour un réel changement de politique.

Pour ma part et en accord avec les idées que je défends sur le tirage au sort pour remplacer les élections, je ne me déplacerai pas pour choisir entre la peste et le choléra !

Ce sera : rien !!

MP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s