Qui a mal à la dette ?

On nous raconte (les médias et nos gouvernants) que depuis de nombreuses années nous vivons au dessus de nos moyens et que c’est à cause de ce mode de fonctionnement très malsain qu’il nous faut dorénavant nous serrer la ceinture pour rembourser ce que nous devons : c’est à dire rembourser nos dettes… Je ne sais pas si c’est votre cas, mais personnellement je n’ai vraiment pas l’impression de vivre au dessus de mes moyen et je ne suis pas particulièrement endetté.

Alors qu’en est-il réellement ? D’où vient cette dette dont on nous parle ? Qui est concerné ?

Voici ce que publie EUROSTAT (site de référence des statistiques européennes) concernant la France :

EvolutionDesDettes
Ce graphique montre la structure de la dette globale de la France et contrairement aux messages propagés par les médias et leurs économistes attitrés, ce n’est pas la dette publique qui est la plus importante et ce n’est pas non plus celle qui a le plus augmenté ces dernières années. En fait la dette publique a progressé un peu en France il est vrai à partir de 2007-2008 mais beaucoup moins que celle des entreprises non financières ou les entreprises financières (les banques). Ces dernières ont vu leur dette exploser.
Alors pourquoi nous dit-on que nous (les citoyens) vivons au dessus de nos moyens alors que nous sommes ceux qui sommes les plus « raisonnables »? En effet ce sont les ménages qui ont le moins de dettes et dont l’évolution est la plus contrôlée (le graphique montre une évolution très faible sur la période 1995-2011).

Gaël Giraud dans son livre « illusion financière » nous indique qu’il y a encore plus criant en Espagne (plus de 220% du PIB de dettes privées). Les finances publiques ibériques étaient exemplaires en 2007: la dette publique de Madrid n’excédait pas 40% du PIB. En quatre ans elle a été presque été multipliée par deux !!! Serait-ce parce que le gouvernement espagnol s’est mis à recruter des milliers de fonctionnaires payés à ne rien faire ? Certes, certains fonds structurels européens ont sans doute été mal investis au cours de la décennie, en particulier ceux qui ont permis de financer des infrastructures. Mais, pour l’essentiel, cette explosion de la dette publique est due à la faillite de son secteur bancaire. Contrainte de recapitaliser ses cajas (caisses d’épargne) les unes après les autres, la péninsule, d’exemplaire qu’elle était, connaît à son tour un niveau d’endettement analogue(quoique inférieur) à celui de la France ou de l’Allemagne. En résumé, l’état espagnol a été contraint de s’endetter pour renflouer les entreprises financières (les banques) défaillantes.

Pourquoi cette information passe t elle si mal dans les médias de masse ? pourquoi veut-on à tout prix nous laisser penser que le problème vient du secteur public (« salauds de fonctionnaires » !) et de chacun d’entre nous puisqu’on nous rabâche que nous vivons au dessus de nos moyens ? Si on en crois les chiffres, ces affirmations sont même des mensonges !

En tout cas, ne culpabilisez pas trop, Les chiffres montent bien que nous autres citoyens n’avons rien à nous reprocher dans cette affaire mais c’est bien les système bancaire qui est défaillant.

En réalité, les banques et les grands de ce monde, via nos hommes politiques qui leurs sont soumis, ont décidé afin de maximiser leurs profits de mettre la main sur tous les biens publics et la crise est la bienvenue pour réaliser ce rapt en obligeant les états à se débarrasser de leurs biens. Vu sous cet angle, on comprends mieux le discours mensonger sur la dette.
Il est en effet plus facile de faire passer auprès des citoyens que c’est à cause de notre train de vie exagérément élevé que notre endettement est élevé et que nous devons faire des efforts (des sacrifices) pour rembourser nos dettes et si nous ne pouvons pas, nous devons vendre nos biens (publics) pour nous désendetter. Il n’y a pas d’autre solution et le TINA* raisonne encore une fois de plus dans notre tête… Pendant ce temps là les banques continuent leur « business as usual » et les plus riches s’enrichissent encore plus. Elle est pas belle la vie… des riches ?

Face à ce constat, comment régler le problème des banques avec lesquelles les gouvernements (donc nous) sont pieds et points liés et dont le système d’endettement s’apparente fort au système pyramidal de Ponzi (rembourser un emprunt en empruntant à nouveau) ?

Dans les années 30 un groupe d’experts économistes (université de Chicago) proposait que la création de monnaie redevienne un monopole public. Pour cela ils proposaient de séparer le métier de créateur de monnaie de celui de préteur. Les établissements financiers (banques privées) devraient posséder en réserve, dans leur compte courant auprès des banques centrales, 100% de l’argent qu’ils prêtent (contre 1% actuellement dans la zone euro)… Cette proposition soutenue par plusieurs prix Nobel d’économie et qui est examinée par les chercheurs du FMI a l’avantage considérable de faire disparaître le problème majeur d’illiquidité d’une banque et donc de l’obligation d’un gouvernement de la recapitaliser en cas de faillite annoncée.

Il n’y a plus qu’a espérer que ces travaux aboutissent et que le FMI s’en serve pour promouvoir une organisation financière plus respectueuse des peuples.

Si vous souhaitez approfondir ce sujet, je vous invite à vous procurer l’excellent livre « illusion financière » de Gaël Giraud publié aux éditions de l’atelier.

MP

*TINA : « There is no alternative » phrase popularisée par Miss Tacher et Ronald Reagan pour justifier leur politique d’austérité dans les années 80 et depuis repris à l’envi par les portes paroles de cette doctrine capitaliste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s