Principe de précaution, mais pourquoi faire ?

Vous devez être des cobayes, c’est la science qui l’exige !

Que diriez-vous si un membre de la faculté de biologie rentre chez vous en déclarant: « vous allez être le cobaye d’une expérience que je mène. Je vais vous planter des électrodes dans le cerveau et mesurer telle ou telle chose« , vous avez le droit de dire : « je regrette, je ne veux pas être votre cobaye. » On n’a pas le droit d’insister et de vous obliger en déclarant : « Vous devez être notre cobaye, à moins de prouver de façon scientifique que cela va vous nuire. »
On n’a pas le droit de procéder ainsi, n’est-ce pas ? Or c’est exactement l’attitude des Etats-Unis sur le plan international avec les OGM et le maïs de Monsanto que vous allez bientôt devoir avaler… Évidement, c’est pour votre bien !

Bon appétit !

MaïsMonsantoMP

Cet article est extrait du livre « de la propagande » de Noam Chomsky.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s